Les bienfaits du voyage à vélo (cyclotourisme)

Depuis quelques temps, le vélo a obtenu de plus en plus de succès aussi bien en matière de transport qu’en matière d’activités sportives et de loisir.

Vous avez sûrement entendu parler du cyclotourisme, une forme de voyage qui consiste à découvrir un pays tout en pédalant. Si vous hésitez encore à adopter cette pratique, voici ses principaux avantages qui, je l’espère vous convaincront de choisir ce mode de transport lors de vos prochaines vacances !

Voyager à vélo pour améliorer sa santé

Tout le monde sait que le cyclisme est une excellente activité physique, n’est-ce pas ? Si vous ne le saviez pas, voici un scoop alors : voyager à vélo est une occasion de faire du sport tout en découvrant une destination !
Bref, c’est joindre l’utile à l’agréable. Activité ludique, le cyclotourisme ne nécessite pas (forcément) d’efforts intenses. Par contre, cela développera vos qualités d’endurance. On n’a donc pas besoin d’être un athlète confirmé pour partir à la rencontre d’une région ou d’un pays du monde. Il suffit juste d’avoir du temps pour pouvoir apprécier à son rythme la destination visitée. La pratique du vélo sollicité toutes les parties du corps et plus particulièrement les cuisses et les mollets.
Bien sûr le premier bénéficiaire de cette activité sera votre cœur. D’une part, il se muscle et augmente sa force de contraction et par là même le débit du sang envoyé aux organes. D’autre part, la fréquence de son battement ralentit en période de repos, ce qui limite les risques d’infarctus car le cœur développe sa propre vascularisation coronaire.

Le cyclotourisme pour mieux apprécier la destination

Se déplacer en vélo vous permet de « prendre le temps ». En cela, ce mode de transport est considéré comme du « tourisme lent ». Il est donc à la fois une introspection et une opportunité d’aller à la rencontre des personnes que vous croisez.
Comme vu plus haut, le cyclotourisme permet également de travailler votre endurance physique pendant le voyage tout en appréhendant les distances, en voyant les paysages. On comprend mieux ce qui façonne la population qui y vit. En voyageant à vélo, on peut aller facilement à la rencontre des habitants qui n’hésitent pas à proposer instantanément leur hospitalité ou simplement de remplir votre gourde d’eau fraîche.
Grâce à cette manière de voyager les échanges culturels sont beaucoup plus sincères, naturels et vrais.
On peut choisir également la pratique du cyclotourisme pour avoir un peu plus d’autonomie tout au long du voyage. On est effectivement libre de s’arrêter où et quand on le souhaite.
C’est donc l’occasion de découvrir les richesses et beautés d’un pays ou d’une région à leurs propres valeurs et au gré de son propre rythme, tout en étant maître de son propre temps.

Un voyage économique aux profits de l’environnement

Un des postes de dépense les plus importants dans vos voyages sera toujours le transport. En vélo, cette dépense se limitera à l’achat (ou la location) de vos vélos. Et vous pourrez les amortir en partant plusieurs fois ! Et plus vous l’entretiendrez, plus vous pourrez partir comme ça…
Votre vélo peut aussi se doter de sacs de transport, vous permettant d’amener des vivres, du matériel de camping, etc.
Enfin, le vélo reste le moyen le plus efficace de se déplacer sans moteur donc sans pollution. En effet, le vélo est classé parmi les transports qu’on appelle « doux », c’est à dire qui n’émettent pas de CO2 (à part celui que vous expirez). De ce fait, votre empreinte énergétique sera très faible pour un tourisme plus responsable. c’est un geste pour la sauvegarde de notre Terre et de ses richesses !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.