[Futur] Le tourisme durable est-il le voyage idéal ?

By 5047, 17 novembre 2011

Lorsqu’on parle de « tourisme durable » on évoque un tourisme qui respecte et préserve l’environnement et le patrimoine (naturel, culturel ou social) d’une région en réduisant les possibles impacts négatifs que ce tourisme engendre. Mais pourquoi ce serait le tourisme idéal ?

D’abord, il faut opposer le « tourisme durable » avec le tourisme de masse. Ces touristes définissent leurs voyages comme des expériences qu’ils vivent, des souvenirs uniques et non comme des produits qu’ils auraient acheté via des offres classiques.

Le séjour tout compris est donc l’archétype d’un tourisme non durable, mais comme un tourisme standardisé. Les hôtels et les codes se ressemblent tous, que vous soyez au Mexique, au Maroc ou en Malaisie. De plus, ces séjours proposent une surabondance de nourriture, de boisson et … de touristes.

La concentration des touristes dans les hôtels, loin de la population leur donne un sentiment d’enfermement et les rejettent en marge de la société qui les accueille. Sans parler des allers-retours incessants des avions qui amènent les touristes dans leur lieu de vacances. Ces vols amènent pollution sonore, olfactive et dérèglement de la vie locale. Les relations avec les locaux sont donc réduites à de simples échanges commerciaux (dans le bus aéroport-hôtel, dans l’hôtel, …) alors que le touriste cherche de la convivialité et des relations « vraies ».

Par opposition à ce modèle, le tourisme durable propose lui d’aller au devant des populations locales et de s’immerger dans la vie autochtone, d’adopter son style de vie plutot que d’imposer le nôtre. Si effectivement on est obligés de prendre l’avion pour aller en Malaisie (par exemple), les grands aéroports internationaux seront utilisés plutot qu’un aéroport construit exprès pour desservir ces grands complexes hôteliers. Le séjour se déroulera plutot chez l’habitant, à partager son rythme de vie et pourquoi pas ses conseils pour trouver de bons endroits où se restaurer, visiter, etc. On en repart avec une vraie expérience de vie enrichissante.

Et vous, pensez-vous que le tourisme durable soit le voyage idéal ?