Acheter son île privée dans le monde (Caraibes, Polynésie, Asie, etc)



C’est une pratique qui se développe de plus en plus : acheter son île privée dans un endroit paradisiaque ! Mais est-ce à la portée de toutes les bourses ?Comme dans tous les domaines, on trouve de tout dans les iles privées à vendre dans le monde. De la petite île à la plus grande, bien située, les prix peuvent être complétement différents !

Ainsi on peut passer d’une île de 3000m² située au Panama pour 24 000 € environ à une grande [shal]île grecque[/shal] de 320 hectares à 50km d’Athenes pour environ  180 millions d’euros.

Des agences spécialisées se sont même montées pour faire de ce « caprice » un vrai business. Et ces agences expliquent qu’elles ont aussi bien des clients fortunés, des stars, des people, des princesses que des MonsieurToutleMonde.

Car 24 000€ c’est une somme finalement abordable. Et l’on trouve quelques iles dans des prix encore « raisonnables » entre de 200 000€ à 500 000€. Cela permet à une clientèle plus large de pouvoir s’offrir ce plaisir d’habiter une île privée.

Mais attention lorsqu’on fait son choix, il faut respecter quelques critères, de la même manière qu’il faut en respecter quelques uns lors d’un achat immobilier. Evidemment le climat chaud est le principal des critères chez les acheteurs mais il faut également une situation politique stable, pas de pirates et surtout la possibilité d’être vraiment propriétaire du terrain, pas seulement louer un droit d’utilisation. Faire attention également à la faune et la flore. Vous ne voulez pas être envahis de moustiques ou de serpents…

Pour les localisations, l’Europe a la cote avec la Grece et la Bretagne. Ces deux régions offrent des conditions sanitaires avantageuses, une situation politique calme et un climat clément. De plus, les iles européennes sont moins dans l’ostentatoire et le « show off » que les iles du Pacifique ou des caraibes…

Et vous alors, si vous deviez devenir propriétaire d’une ile privée, dans quelle région cela serait il ?

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. 18 mars 2013

    […] iles de la grande barrière de corail, en Australie, […]

  2. 18 mars 2013

    […] seul voyage c’est d’y aller en croisières. Pas mal de compagnie de croisières desservent les îles grecques, mais trois d’entre-eux sont les plus […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.