Un petit voyage gastronomique en Thaïlande ?



Vous adorez cuisiner car pour vous c’est tout un art ? La gastronomie thaïlandaise titillera vos papilles gustatives et olfactives. Les plats dérivés de la cuisine asiatique relèvent d’un savoir-faire transmis de génération en génération. Vous aurez plaisir à découvrir les marchés, la fraîcheur et la diversité des produits locaux.
Les épices et les aromates agréablement toutes les spécialités : curry, menthe, coriandre, citronnelle frais et basilic rouge. Le curry vert est très consommé, on en trouve en pâte ou fait localement au marché !

Cuisine sur un Bangkok, Thailande

Le Centre

Ici, c’est le berceau du riz jasmin, à la saveur délicatement parfumée. La région est baignée par le fleuve Chao Phraya et les légumes et les fruits tropicaux y poussent à profusion. Le lait de coco est largement utilisé, conférant de la douceur aux plats. Le Tom Yam Kung se distingue, en étant une soupe épicée, servie avec des crevettes et le Tom Kha Kai, à base de poulet.

Le Sud

En étant un pays limitrophe de l’Inde, cette région du Royaume a imaginé de nombreuses recettes au curry. Les plus célèbres sont les sauces Boudou et Gang Liang. Elle a su également exploiter la richesse des ressources halieutiques. Le Tom Som Pla Krabok et le Gaeng Tai Pla sont deux soupes de poisson cuisinées avec des épices différents. On y retrouve les Rotis, des crêpes que l’on peut accommoder en salé aussi bien qu’en sucré.

Le Nord

Cette contrée se caractérise par son côté atypique, vraiment différent du tronc commun culinaire de la Thaïlande. Le Laap est décliné en poulet, poisson, bœuf. Ce plat est typique des pays frontaliers du Nord de la Thaïlande, Laos, Cambodge, etc. Attention au feu du piment ! A goûter, la saucisse Saï Oua finement relevée d’herbes fraîches.différents plats thailandais

Et les incontournables !

Il faut faire attention à ne pas se brûler la langue avec le piment. Les Thaïlandais ont tendance à en mettre partout, plus particulièrement dans les salades et les soupes.
Les salades sont très bien assaisonnées, avec le Yam Som-O et le Laab Kai, l’une avec des crevettes et l’autre avec du poulet. Dans le Som Tam et pour ceux qui n’ont jamais essayé, la papaye verte domine, avec du crabe et de la lime. C’est rafraîchissant à souhait !
Au niveau des soupes, différentes saveurs s’y mélangent, chacun s’y retrouvera au niveau de ses préférences. Le Khao Soi est une soupe de pâtes aux œufs et on met dans le Tom Yam des crevettes et de la citronnelle.
On ne déroge pas au Kam Pu Thot, du crabe frit et au sate (satay). Ce sont ces brochettes marinées dont la renommée a dépassé les frontières nationales. Un voyage en Thaïlande ne s’envisage pas sans avoir mangé du Phad Thai (des nouilles frites) et du (riz frit) auquel on peut rajouter des crevettes, du poulet et des légumes. La paëlla Nationale en somme !

Pour finir …

Pour le dessert, le fameux Mango Sticky rice (Khao Niao Mamuang) est à l’honneur. Les fruits sont très exotiques et désaltèrent de la chaleur.
Comme il fait très chaud, les Thaïlandais boivent surtout de la bière et n’ont pas beaucoup de vin, sauf le Sato, un vin de macération de riz. Sinon, pour faire passer le tout, pourquoi ne pas prendre un de ces alcools forts…avec un scorpion ou un serpent macéré dedans ?

Cependant, il faut dire que chaque région possède ses plats caractéristiques : le Centre, le Sud et le Nord. Retrouvez aussi les particularités de ces régions sur ce site !

En épicurien accompli, n’attendez pas davantage pour déguster tous ces délices en Thaïlande !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.